Surprise - Michel De Tarnowsky - Sculpteur Francais - Nice, France

"Surprise" au Musée Des Beaux-Arts de Nice

signature_de_lartiste

Annonçant l'inauguration de la

rue Michel de Tarnowsky

Samedi 20 novembre 2010

Quartier des Baumettes; Voie au 4,
rue Auguste Renoir (voie du gymnase) - Nice

Olivier Bettati, conseiller général, a dévoilé ce matin une plaque de rue au nom de Michel de Tarnowsky, en présence de la fille de ce dernier, Françoise.

Cet artiste niçois (1870-1946) fut un sculpteur réaliste et figuratif, dont la famille d'origine russe était parfaitement intégrée à la société niçoise d'alors. En 2002, l'association des amis de Michel de Tarnowsky fit une importante donation au Musée des Beaux-Arts. C'est donc naturellement dans ce lieu que l'évènement s'est poursuivi, en présence de sa conservatrice, Anne Devroye-Stilz.


Voir sculptures par l'artiste Français - Michel De Tarnowsky

Musée Des Beaux-Arts de Nice



Guillaumes

C’est au quartier de la Ribière que séjourna la famille de Tarnowsky dès les années 1884-1885.

Madame de Tarnowsky, alors jeune veuve ayant 5 enfants à élever, louait pour l’été la propriété Durandy, retirée en contre-bas de la route.

C’est dans cette propriété que Michel de Tarnowsky, ses frères et sœurs pouvaient s’ébattre avec les enfants Durandy et accomplir de nombreuses randonnées pédestres.

De ces randonnées pédestres, Michel de Tarnowsky ramena un jour une encornure de mouflon qui ne quittera plus jamais ses ateliers de sculpture et qu’il fit figurer de façon plus ou moins stylisée dans un certain nombre d’œuvres.

Elle devint en quelque sorte sa signature dans les décors architecturaux qu’il fit et son attachement à ces montagnes de la haute vallée du Var.

En 1896, sa sœur Marguerite De Tarnowsky épousa Alexandre Durandy et mourut en 1933.

En 1909 sa mère meurt à Guillaumes dans la propriété de la Ribière.


Michel De Tarnowsky fut avant tout un portraitiste, mais réalisa un certain nombre d’œuvres importantes tant en France qu’aux USA, où il fut professeur de sculpture à New York entre 1902 et 1908 et il exposa régulièrement au salon des Artistes Français, à Nice, Amiens, aux USA, et fut récompensé à plusieurs reprises.